top of page

COUPE DU MONDE DE RUGBY 2023

C’est l’évènement de cette rentrée ! Du 8 septembre au 28 octobre, la France accueillera la 10ème Coupe du Monde de Rugby : Le monde de l’ovalie est en ébullition et l’automne promet d’être viril dans l’hexagone !


Les 9 dernières coupes du monde ont montré que le rugby était largement dominé par les équipes de l’hémisphère sud. À l’aune de cette 10ème édition, seuls les anglais ont réussi à glaner un titre mondial pour l’hémisphère nord. Malgré ses 3 finales et 6 demi-finales, l’équipe de France de Rugby n’a jamais réussi à franchir ce palier qui lui aurait permis de soulever le très convoité Trophée Webb Ellis, remis au vainqueur du tournoi depuis sa première édition en 1987. Aujourd’hui la donne est différente, bien que les équipes de l’hémisphère sud soient toujours aussi compétitives, les deux favoris pour le titre sont des équipes de l’hémisphère nord.



LES FAVORIS DE LA COMPÉTITION


Première au classement mondial, l’Irlande est irrésistible. Couronné d’un Grand Chelem lors du dernier Tournoi des 6 Nations et avec 15 victoires sur les 16 rencontres disputées depuis la tournée d’automne 2021, le XV du Trèfle est l’un des grands favoris de cette compétition. Il n’y aura eu guère que les bleus pour faire plier le genou de Jonathan Sexton et ses coéquipiers en février 2022. C’est une des raisons pour laquelle l’équipe de France, deuxième au classement mondial, se présente également comme l’autre grand favori de cette coupe du monde. L’équipe jeune et talentueuse du XV de France, à l’image d’Antoine Dupont, Damian Penaud et Grégory Alldritt, aura la chance de jouer devant son public, ce qui lui donne un avantage supplémentaire. Du côté de l’hémisphère sud, la Nouvelle-Zélande et son énorme palmarès, fait figure de favori historique, mais c’est l’Afrique du Sud qu’il faudra surveiller. Tenants du titre, les Springboks voudront absolument conserver leur couronne.


DE BELLES AFFICHES DANS CHAQUE POULE


Au vu des équipes engagées dans cette coupe du monde et de la composition des poules, on peut déjà se faire une petite idée des huit équipes qui fileront en quart de finale. Reste à savoir quelles sont celles qui termineront premières pour jouer le deuxième d’un autre groupe. Et au regard du calendrier, 3 matchs, dès les premiers jours de la compétition, s’annoncent déterminants. Dans la poule A Il y a évidemment le match d’ouverture France - Nouvelle-Zélande le 8 septembre. Le lendemain c’est l’Angleterre qui affrontera l’Argentine dans la poule D, et dimanche 10 septembre, l’Ecosse tentera de déjouer les pronostics face aux Springboks dans la poule B. Mais dans cette poule, c’est surtout le choc Afrique du Sud - Irlande, programmé le 23 septembre, qui sera déterminant pour le classement final. Concernant la poule C, bien que les fidjiens soient capables de jouer les trouble-fêtes, c’est l’Australie et le Pays de Galles qui font figure de favoris et c’est sans doute la confrontation entre ces 2 équipes, prévue le 24 septembre, qui devrait décider de la distribution des 2 premières places.



L’EQUIPE DE FRANCE FACE À SON HISTOIRE


Il y a eu 1987 et la folle aventure du XV de France, finaliste malheureux de la première coupe du monde de Rugby. Il y eu 1995 et cette demi-finale incroyable contre l’Afrique du Sud où des décisions arbitrales douteuses furent fatales à des bleus héroïques. Puis c’est 1999, après avoir réalisé l’exploit de renverser les All Blacks en demi-finale alors qu’ils étaient menés 17-0 à la pause, les joueurs français passent à côté de leur finale face aux australiens. Vient ensuite 2003 et 2007 où les espoirs tricolores furent douchés en demi-finale par le XV de la Rose et son buteur Johnny Wilkinson. . Enfin, il y a 2011, au bord de l’élimination en phase de poule et contre toute attente, Les bleus atteignent la finale et la perdent d’un point face aux néo-zélandais, un tout petit point… le XV de France n’avait jamais été aussi proche d’être champion du monde. Nous voici en 2023, la France s’apprête à accueillir l’élite mondiale du rugby et c’est tout un pays, uni derrière son équipe nationale, qui espère voir les bleus entrer dans le cercle très fermé des champions du monde.

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page