top of page

POURQUOI Y A-T-IL UNE FÈVE DANS LA GALETTE DES ROIS ?


Que serait la tradition de la galette des rois sans celle de la fève ? D’ailleurs, Pourquoi y a-t-il une fève dans la galette des rois ? L’équipe du P’tit Zappeur vous donne la réponse


Traditionnellement, l’Epiphanie est l’occasion de partager une galette des rois entre amis, ou en famille. Dans chacune d’entre elle, le boulanger introduit une fève qui servira à désigner le « roi » ou la « reine » parmi les convives partageant ce délicieux gâteau. Que vous soyez plutôt friand de galettes à la frangipane, de brioches des rois provençales ou que vous préfériez celles à la pomme, elles auront toutes une chose en commun : la fève. Mais d’où vient cette tradition ?


LA FÈVE AU TEMPS DES ROMAINS


Mettre une fève dans sa galette remonte probablement à l’époque des Romains qui l’utilisaient pour élire le roi du festin lors de festivités organisées pour les Saturnales, des rassemblements populaires pour célébrer le solstice d’hiver, entre décembre et janvier. A l’époque, ils utilisaient une fève alimentaire car c’est d’abord l’un des plus anciens légumes cultivés. Très populaire en Europe à cette époque, sa graine symbolisait également la vie et la fécondité. Elle évoquait aussi la renaissance puisque c’était le premier légume qui poussait au printemps et, en vieillissant, il donnait la vie. Une fois sec, la fève devient dure et pouvait représenter une pièce de monnaie.



UNE TRADITION CONSERVÉE PAR L’ÉGLISE


Au IVème siècle, l’Eglise choisit la date du 6 janvier pour célébrer la naissance de Jésus et l’adoration des Rois Mages, s’appropriant au passage les traditions héritées des Saturnales Romaines qui évoluèrent au fil du temps. Après le haut Moyen-Age, il était normalement de coutume que celui qui trouvait la fève devait payer sa tournée à la tablée et il était également très courant que certains participants l’avalent pour ne pas débourser d’argent. Afin d’éviter que le roi ne s’étouffe en ingurgitant la graine celle-ci fut remplacée à la fin du 19ème siècle par de la porcelaine de Saxe, la fève devient alors objet de collection.


LES FÈVES FRANÇAISES


Les premières fèves en porcelaine produites en France, à Limoges, firent leur apparition après la première Guerre mondiale. Au fil du temps, les fèves en porcelaine furent remplacées par des fèves en pâte de verre, en métal doré, en céramique, en plastique voir par des pièces en or ou en argent. Les fèves évoluent également prenant la forme d’emblèmes religieux, d’objets du quotidien, de héros de dessin animés ou de films, d’animaux ou encore de personnalités historiques... Aujourd’hui il en existe un nombre inimaginable pour le plus grand bonheur des fabophiles qui les collectionnent et nombreux sont ceux qui achètent une galette des rois pour la fève plus que pour la galette en elle-même.

Comme chaque année, le mois de janvier sera l’occasion de déguster une galette des rois dans les repas de famille ou les goûters entre amis. L’enfant le plus jeune se placera sous la table et désignera les invités qui recevront ainsi leur part de gâteau... Qui sera la reine ou le roi ? Qui trouvera la fève et se coiffera de la couronne ?

2 vues0 commentaire

Comments


bottom of page